Comment saisir notre centre de médiation ?

Tout savoir pour saisir ou choisir notre centre de médiation

Nous vous proposons de vous accompagner pour prévenir ou régler vous-mêmes, de façon personnelle, rapide, acceptée et à un coût maîtrisable, vos différends ou conflits.

Nous vous apportons nos compétences, notre efficacité, notre indépendance, notre impartialité et notre confidentialité tout au long du procéssus.

​Notre Centre, membre de la Fédération Française des Centres de Médiation (FFCM) et de l'Association Nationale des Médiateurs (ANM), répertorié par le Conseil National des Barreaux (CNB), s'est engagé à respecter le Code National de Déontologie du Médiateur.

 

 

Comment saisir notre centre de médiation ?

Vous pouvez nous contacter :

  • Soit ensemble si, avec l'autre protagoniste du conflit, vous avez décidé de demander l'aide d'un médiateur.
  • Soit seul, si vous souhaitez régler votre problème à l'amiable :

     - Vous pouvez en parler vous-même à l'autre participant

     - Sinon, je vous proposerais de prendre contact avec lui.

Si les participants en sont d'accord, un rendez-vous de Médiation sera organisé.

 

Insérez une clause de médiation dans vos contrats pour que notre centre soit désigné en cas de futurs conflits :
" Tous conflits, différends ou prétentions liés au présent contrat, qui ne pourraient être résolus à l'amiable, seront soumis à la médiation du Centre de Médiation labellisé « AMI-MEDIATION ». La médiation suspend les délais de prescription (article 2238 du Code civil). "

 

Voulez-vous vraiment une Médiation ?

Vous hésitez entre une médiation et un autre mode amiable de résolution des différends ou encore à la saisine directe du juge ?

Voici un petit questionnaire pour vous aidez à y voir plus clair.

 

Répondez par « oui » ou par « non » :
1 - Je désire aller en médiation
2 - Je veux rencontrer l'autre
3 - Je vois des possibilités de trouver une solution raisonnable
4 - Je recherche une solution durable
5 - Je dois conserver des relations avec l’autre
6 - Je crois qu’on peut trouver une solution meilleure et moins risquée qu’avec un procès
7 - Avec lui (elle, eux), on peut parler
8 - J’ai besoin de me faire entendre
9 - Il n'est pas nécessaire qu'un tribunal juge l’affaire
10 - Il n'est pas trop tard
11 - Il ne s’agit pas d’un problème purement légal et/ou d’une affaire de principe
12 - Je ne veux pas régler le problème moi-même
13 - Je ne suis pas certain de gagner mon procès
14 - J’aimerais recevoir des explications
15 - Je veux être entendu, être reconnu
16 - J'ai besoin d'avoir une solution rapidement
17 - Il n'y a pas eu de tentative de médiation auparavant
18 - Je veux essayer de nouveau la médiation
19 - Je souhaiterais avoir un entretien gratuit pour que l’on m’explique ce qu'est la médiation et savoir si mon affaire peut être traitée par la médiation
20 – Autres motifs à indiquer, à part, sur papier libre..

Questionnaire établi par Chantal JAMET, à partir du Bulletin d'Information de la Cour de Cassation, Hors Série « La Médiation » et du « Guide pratique de l'usager de la médiation » co écrit par Jacques SALZER, Editions Médias et Médiations, juillet 2012. 

 

Si le total des « oui » est supérieur aux « non », cela signifie que vous pouvez aller en médiation et que celle-ci vous sera dénéfique dans le différend que vous vivez.

 

 

Nos tarifs

Voici nos tarifs. Ceux si sont hors taxe puisque la TVA est non applicable (art. 293 B du CGI).

  • Pour les particuliers :

    • À l’heure à 75 € par heure par partie
    • Au forfait de 6 heures à 400 € par partie

 

  • Pour les entreprises

Les tarifs sont fixés en fonction du chiffre d’affaires de celle-ci, et à défaut en fonction du montant du litige :

  • De 0 à 25 000 €, 250 € de l’heure
  • De 25001 € à 50 000 €, 350 € de l’heure
  • De 50001 € à 150 000 €, 450 € de l’heure
  • De 150001 € à 500 000 €, 550 € de l’heure
  • De 500001 € à 1 million €, 650 € de l’heure
  • De 1000001 € à 5 millions €, 750 € de l’heure
  • Plus de 5 millions €, 900 € de l’heure

Ce cout horaire est majoré de 100 € pour tout litige international.

 

  • Pour les associations

Les tarifs sont fixés en fonction de leur statut et du nombre d’adhérent,

  • Pour les associations reconnus d’utilité publique :
    • Moins de 50 adhérents : 150 € de l’heure
    • De 50 à 100 adhérents : 250 € de l’heure
    • Plus de 100 adhérents : 350 € de l’heure

 

  • Pour les autres associations :
    • Moins de 50 adhérents : 100 € de l’heure
    • De 50 à 100 adhérents : 200 € de l’heure
    • Plus de 100 adhérents : 300 € de l’heure

 

N.B. : Depuis le décret n°2016-1876 du 28 décembre 2016, la médiation conventionnelle pratiquée par AMI peut être prise en charge au titre de l’aide juridique dès lors que les participants qui peuvent en bénéficier, font homologuer leur protocole d'accords par un juge.

Vos Témoignages

- Extrait du Rapport déposé à l'Assemblée Générale des Bâtonniers du 27 mars 2015 : "Dans la région, nous pouvons citer l'existence de centres sérieux... à NICE, "AMI"...

​- "Je vous souhaite une belle et douce année... Merci encore pour votre savoir faire et savoir être qui nous a beaucoup apporté..."(Médiation familiale).

- "Je ne croyais pas pouvoir régler ce litige et surtout si bien en si peu de temps..." (Médiation civile avec avocats) ;

- "... On a pu enfin se parler... " (Médiation familiale) ;

- "... Je n'aurai jamais imaginé pouvoir dire tout ça..." (Médiation du travail) ;

- "... Nous avons gardé des relations professionnelles après cette médiation..." (Médiation entreprises) ;

- "Merci. Sans vous, on n'y serait pas arrivé..." (Médiation de la Consommation).

​- "... Je vous remercie de l'intérêt que vous avez porté à notre problème. L'échec de notre médiation ne peut mettre en cause l'excellence de votre travail..." (Médiation de contrat et familiale)

​- "...C'est la première fois que je vois ma cliente heureuse..." (Successions)

 

Et quelquefois, une embrassade, une accolade pleine d'émotion, en fin de médiation est un autre témoignage de ce que peut apporter la médiation...